recherche

REVODOC

Recherchez dans d'autres bibliothèques du Val d'Oise

Lire l'article complet
Partager "REVODOC" sur facebookPartager "REVODOC" sur twitterLien permanent
Prochains évènements

5-7 rue de Mora
Enghien-les-Bains

01 34 28 42 28

mediatheque@enghien95.fr

Mardi 10h-12h / 14h-18h

Mercredi & Samedi

10h-18h
Vendredi 10h-12h / 14h-19h
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

 

Partager "lien de sites internet" sur facebookPartager "lien de sites internet" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Ceux qui restent (Josep Busquet)

note: 4Alerte, enfants perdus Les bibliothécaires - 2 mai 2018

Nous avons tous lu de ces histoires où des enfants partent en plein milieu de la nuit pour des contrées imaginaires dont ils deviennent les héros d’un jour. Le temps est en général passé plus lentement dans le monde réel et l’enfant revient pétri d’expérience quelques heures plus tard.
Mais que se passerait-il si, à l’inverse, le temps s’écoulait plus rapidement dans le monde réel ? C’est la question que se sont posé Joseph Busquet et Alex Xoül dans ce roman graphique aux couleurs douces qui ne présage en rien l’issue dramatique pour les proches de Ben, garçonnet énergique qu’une créature magique emmène une nuit pour sauver son royaume enchanté. Pour une fois, l’histoire ne suivra pas les aventures de l’enfant mais celles, bien moins réjouissantes, de « ceux qui restent », c’est-à-dire les parents de Ben.

Edward et Susan Hawkins découvrent un matin le lit de leur fils vide. Après avoir alerté la police, ils passeront par tous les moyens dans l’espoir de le retrouver : tracts, interviews télévisées, consultation de spécialistes… jusqu’à ce que Ben réapparaisse deux mois plus tard, en pleine santé, avec des objets magiques plein les poches et des histoires rocambolesques plein la tête… ainsi que l’intention de repartir le plus vite possible.
Réelle BD du désenchantement et de la désillusion, Ceux qui restent explore une facette originale des récits de notre enfance et décrit l’envers d’un rêve d’enfant qui a tout du cauchemar éveillé pour les parents : entre pression médiatique et soupçons des enquêteurs face aux multiples disparitions de leur fils, les tourments qui menacent les Hawkins se trouvent bien dans la réalité. Mais ils ne semblent pas les seuls à être dans cette situation…
Vv